Annonce d’un nouveau fonds pour la biomasse forestière résiduelle

BiomasseForestiere

4 mars 2014

Dans son dernier budget, le gouvernement du Québec a annoncé sa contribution à un fonds d’investissement destiné au développement de la filière du chauffage à la biomasse forestière résiduelle. Fondaction collabore depuis plus d’un an avec la Fédération québécoise des coopératives forestières (FQCF) à l’avancement de ce projet qui présente de nombreux avantages économiques, sociaux et environnementaux pour le Québec.

 

 

Un projet mobilisateur

La FQCF regroupe 40 coopératives forestières de travailleurs présentes dans toutes les régions forestières du Québec.  Celles-ci fournissent du travail à plus de 3000 personnes et génèrent un chiffre d’affaires annuel de plus de 225 millions de dollars.  Depuis quelques années, en collaboration avec ses coopératives membres et divers partenaires, la FQCF a mené une série de travaux afin de démontrer la pertinence de valoriser cette source d’énergie et de définir un Plan directeur visant à assurer son développement.

 

Vivement intéressé par ce projet, Fondaction s’est engagé, aux côtés de la FQCF, à la mise sur pied d’un fonds d’investissement visant à démarrer cette nouvelle filière industrielle et à constituer une masse critique dans ce secteur. De son côté, le gouvernement du Québec a manifesté son intérêt lors du Rendez-vous national de la forêt québécoise en novembre dernier et annoncé, le 20 février, une contribution de 10 millions à ce fonds dont la capitalisation minimale serait de 20,2 millions de dollars.

 

Une énergie renouvelable et des retombées positives pour le Québec

Les avantages de développer la filière de la biomasse forestière sont multiples :

  • Transformer une matière abondante actuellement inutilisée et disponible dans toutes les régions forestières du Québec pour en faire une source d’énergie renouvelable à valeur ajoutée
  • Réduire nos émissions de gaz à effet de serre ainsi que notre dépendance aux énergies fossiles
  • Stimuler l’industrie forestière québécoise qui traverse une période difficile
  • Diversifier l’expertise des  coopératives forestières et leur ouvrir de nouveaux marchés
  • Stimuler le développement de technologies et de nouvelles industries
  • Générer des emplois et de la richesse pour les économies locales

Appuyer une telle démarche s’inscrit tout à fait dans la mission de Fondaction en faveur du développement durable :

  • Favoriser le maintien et la création d’emplois partout au Québec
  • Appuyer le développement de coopératives
  • Encourager les initiatives visant à préserver l’environnement

 

Les travaux actuellement en cours visant à développer ce créneau prometteur pour le Québec sont un pas dans la bonne direction.

Catégories


Suivez-nous

Facebook Linkedin Youtube