Fondaction investit 500 000 $ dans la société Action 500 qui ouvre la voie au karting électrique au Québec

sodi-action5002

6 juin 2018

Avec l’appui d’un investissement de 500 000 $ de la part de Fondaction, la Société Action 500 a ouvert à Dorval un tout nouveau centre intérieur de karting utilisant des voitures entièrement électriques. Situé sur la voie de desserte nord de la Transcanadienne, ce centre répond principalement aux besoins d’une clientèle provenant du Centre-ville de Montréal et de l’Ouest de l’Île.

Positionner la mobilité électrique par le divertissement et le sport

Ce concept de kart électrique constitue une première au Québec. Pour Geneviève Bouthillier, chef adjointe de l’investissement à Fondaction, « il ne fait aucun doute qu’en reliant la mobilité électrique au plaisir de se divertir ou de performer, on agit sur la culture d’un large public, ce qui s’inscrit dans la mission de Fondaction ». Le président de l’entreprise et ancien champion canadien de karting, Frédérick Martel, abonde dans ce sens : « Quand on sait qu’après à peine deux ans de karting, Lance Stroll fut recruté à l’âge de 11 ans par Ferrari pour joindre son programme de développement, on comprend qu’il s’agit d’une activité attrayante qui a le pouvoir d’influencer les jeunes ».

Les véhicules électriques, une référence en devenir

Les véhicules électriques, une référence en devenir

Cité dans un article de La Presse portant sur le marketing automobile et l’influence des milléniaux, Jean-Jacques Stréliski souligne ce nouveau paradoxe : « les jeunes ont davantage conscience de l’environnement, mais ils veulent se défaire de l’image des automobilistes pollueurs… tout en conduisant une voiture.» Chose sûre, l’expérience récréative proposée ici ne nuira pas à un éventuel rapprochement entre ces deux pôles.

Une transition aux effets positifs sur l’environnement et les emplois

Cette évolution vers l’électrification pourrait d’ailleurs inciter la Société Action 500 à étendre ce modèle d’affaires à ses deux autres centres de divertissement « récréocorporatif » situés à Montréal et Laval. Si l’alternative aux karts à essence procure des bénéfices évidents pour l’environnement et les usagers, on peut aussi considérer que l’impact est positif pour les travailleurs qui occupent la trentaine d’emplois ainsi créés à Dorval.

Un environnement sécuritaire qui optimise le plaisir et la découverte

Exploitant ce type d’entreprise depuis plus de 15 ans, la Société Action 500 innove ici avec un concept unique offrant du karting avec des voitures entièrement électriques. Toutefois, l’expérience incomparable ne tient pas uniquement à la qualité ou à la force des véhicules : si l’on en croit les précisions apportées sur le site web de l’entreprise, la largeur et l’adhérence exceptionnelle de la piste asphaltée y sont aussi pour quelque chose. Ces conditions permettent non seulement d’offrir aux plus grands les karts intérieurs parmi les plus puissants au Québec, mais surtout de procurer aux enfants de tout âge un environnement adapté, amusant et sécuritaire.

Une offre de divertissement qui ratisse large

L’autre particularité des centres de divertissement du groupe, c’est qu’ils sont ouverts 24 heures par jour, 7 jours par semaine. Pour les personnes souhaitant faire l’essai d’un kart électrique il est possible de se procurer à moindre coût un bloc d’utilisation de 4 heures durant la semaine à compter du dimanche 18 h jusqu’au vendredi 6 h. L’offre de divertissement inclut également un concept de laser totalement inédit, des jeux d’évasion qui intègrent « l’intellect » par les jeux X-Cape ainsi que des salles VIP à la fine pointe de la technologie pour recevoir les groupes dans le cadre d’activités permettant d’accroître la synergie au sein des équipes.

Catégories


Suivez-nous

Facebook Linkedin Youtube