Blogue26 mars 2020

Alliance Magnésium : contrer les GES tout en créant 102 emplois en région

Fondaction participe directement et indirectement à hauteur de 8 M$ au financement d’Alliance Magnésium. Cet investissement en capital contribuera à la construction d’une usine de production de lingots de magnésium selon une approche circulaire qui permet de réduire les émissions de GES de 83 % en moyenne. Situé en Estrie, le projet totalise 145 M$ et réunit plusieurs partenaires. Si les conditions de santé publique le permettent, la construction de l’usine s’enclenchera au printemps, ce qui emploiera une centaine de personnes. Lors de sa mise en service prévue à l’automne, ce seront 102 emplois permanents reliés aux opérations qui seront créés.

Une légèreté qui pèse de tout son poids dans la stratégie des transports durables

Le magnésium est un matériau 34 % plus léger que l’aluminium et 70 % plus léger que l’acier, ce qui en fait la solution idéale pour répondre aux exigences de légèreté de l’industrie des transports. Comme on le sait, plus on réduit le poids d’un véhicule, moins il consomme d’énergie, ce qui place le magnésium au cœur de la stratégie d’électrification des transports.

Une approche circulaire qui révolutionne l’industrie

Le magnésium est principalement produit en Chine selon un procédé de référence (Pidgeon) dont il est admis dans l’industrie qu’il émet 25,8 tonnes de GES par tonne de magnésium. Alliance Magnésium redéfinit aujourd’hui ces normes avec des procédés novateurs qui permettent de valoriser les résidus miniers dans la production de magnésium primaire et de recycler les retailles provenant de l’industrie métallurgique dans la production du magnésium secondaire. D’après les évaluations d’Enviro-Services, une firme accréditée pour les calculs de GES, l’approche d’Alliance Magnésium génère 4,4 t CO2 pour chaque tonne de magnésium primaire produite, ce qui évite l’émission de 21,4 tonnes de CO2 dans l’atmosphère par rapport au procédé traditionnel.

Pour Fondaction, apporter son soutien à Alliance Magnésium, c’est souscrire à une nouvelle industrie plus performante, plus équitable et plus verte, portée par l’économie circulaire, dont le potentiel est énorme. « Cela met en lumière toute l’opportunité que représentent les gisements alternatifs pour la préservation des ressources en évitant l’extraction. Nous sommes emballés d’être l’un des partenaires de ce projet exceptionnel qui s’inscrit dans l’un de nos thèmes d’investissement : la lutte contre les changements climatiques », indique Stéphan Morency, chef de l’investissement chez Fondaction.