Communiqués17 juin 2020

Fondaction s’apprête à lancer un fonds d’investissement de 30 M$ en économie circulaire, en collaboration avec la Ville de Montréal afin de contribuer à la relance de l’économie

Montréal, 17 juin 2020 —En collaboration avec la Ville de Montréal, Fondaction prépare le lancement d’un fonds d’investissement consacré à l’économie circulaire, une première canadienne, afin de soutenir la reprise économique ainsi que la transition écologique dans la région de la métropole.

Visant une capitalisation de 30 millions de dollars, ce nouveau véhicule d’investissement aura pour objectif de financer et d’accompagner des PME ayant des modèles d’affaires innovants ou celles qui souhaitent transformer leur modèle en y intégrant des principes de circularité, notamment pour réduire les émissions de gaz à effet de serre ou la production de matières résiduelles.

« La finance est pour nous un levier d’action pour la transformation positive de l’économie. Nous sommes fiers de lancer ce projet en économie circulaire en collaboration avec la Ville de Montréal, car il permettra de faire émerger de nouveaux modèles plus durables, qui préservent l’environnement et renforcent nos communautés », a déclaré Geneviève Morin, présidente-directrice générale de Fondaction.

Cibler l’agroalimentaire, la gestion des matières résiduelles et la mobilité durable

La création de ce fonds est une initiative de Fondaction, qui en assurera la gestion. Il est également prévu que d’autres partenaires financiers, notamment des investisseurs et des industriels liés à l’économie circulaire, se joindront au fonds au cours des prochains mois.

La Ville de Montréal offrira à ces entreprises de l’accompagnement technique, en collaboration avec Synergie Montréal et d’autres partenaires spécialisés qu’elle aura sélectionnés pour soutenir le développement de projets et de modèles d’affaires en économie circulaire.

« La Ville est très heureuse de collaborer avec Fondaction pour la mise en place de cet important fonds qui permettra d’augmenter la résilience de notre métropole. La mobilisation des institutions financières, pour appuyer la transformation de notre société, est d’ailleurs une clé importante pour la réussite de la relance économique que nous proposons », a souligné Valérie Plante, mairesse de la Ville de Montréal.

Les entreprises visées doivent notamment avoir des activités qui génèrent des bénéfices économiques et environnementaux sur le territoire de l’île de Montréal.

Pour commencer, le fonds ciblera les secteurs qui se sont révélés névralgiques à Montréal durant la pandémie, soit l’agroalimentaire, la gestion des matières résiduelles et la mobilité durable.

Le Pôle québécois de concertation sur l’économie circulaire définit l’économie circulaire comme un « système de production, d’échange et de consommation visant à optimiser l’utilisation des ressources à toutes les étapes du cycle de vie d’un bien ou d’un service, dans une logique circulaire, tout en réduisant l’empreinte environnementale et en contribuant au bien-être des individus et des collectivités ».

À propos de Fondaction

Fondaction se distingue par ses investissements qui visent à soutenir, à promouvoir et à encourager le développement durable. Il gère un actif de 2,4 milliards de dollars provenant de l’épargne-retraite recueillie auprès de plus de 175 000 actionnaires. Fondaction appuie le développement de plus de 1 200 PME, directement ou par l’intermédiaire de fonds partenaires ou spécialisés. Fondaction participe au maintien et à la création d’emplois, à la réduction des inégalités et à la lutte contre les changements climatiques. Entre 2015 et 2018, Fondaction a réduit de 51 % l’empreinte carbone de ses placements sur les marchés boursiers. Pour plus d’informations, consultez fondaction.com ou notre page LinkedIn.