Communiqués2 juillet 2020

Fondaction obtient des résultats financiers robustes grâce à son approche de finance durable

Faits saillants de l’exercice financier 2019-2020 se terminant au 31 mai 2020 :

  • Rendement à l’actionnaire de 3,6 % pour l’exercice financier, qui porte la valeur de l’action à 12,59 $ ;
  • Actif net de 2,26 milliards de dollars, par rapport à 2,18 G$ au 31 mai 2019 ;
  • Un nombre d’actionnaires venant de toutes les régions du Québec, en hausse à 176 488 personnes (170 631 au 31 mai 2019) ;
  • Des actions concrètes pour augmenter la résilience des PME ;
  • Du capital déployé pour la transformation positive de l’économie, notamment en technologies, en agroalimentaire et dans la lutte contre les changements climatiques ;
  • Première institution canadienne invitée à faire partie du prestigieux Conseil des investisseurs du Global Impact Investing Network.

Montréal, le 2 juillet 2020 : Fondaction annonce qu’à compter d’aujourd’hui, la valeur de son action est fixée à 12,59 $. Le Fonds a ainsi procuré un rendement à l’actionnaire de 3,6 % au cours de l’exercice financier ayant commencé le 1er juin 2019, comparativement à 2,8 % pour son exercice 2018-2019. Ce rendement ne tient pas compte des crédits d’impôt de 35 % consentis aux contribuables lors de l’acquisition d’actions de Fondaction.

Dans le contexte de la crise qui a marqué les derniers mois, Fondaction affiche une performance financière robuste. Le Fonds a généré un résultat global de 85,7 M$, comparativement à 60,5 M$ au cours de l’exercice précédent. L’actif net a aussi augmenté, s’élevant à 2,26 G$ au 31 mai 2020 (en hausse de 3,8 % pour l’exercice), de même que le nombre d’actionnaires, qui atteint 176 488 personnes (+ 3,4 %), et les émissions d’actions, qui ont totalisé 284,1 M$ (+ 4,2 %).

Les effets de la crise sanitaire de la COVID-19 se sont fait sentir partout dans l’économie et sur les marchés financiers, mais grâce à la diversification de son portefeuille et à ses choix d’investissement dans des entreprises visant une croissance durable, Fondaction a enregistré un recul limité de la valeur de son action au second semestre, de -0,6 %. Pour l’exercice, les investissements en capital de développement ont généré un rendement de 3,3 % et les autres investissements, notamment dans des obligations vertes et dans des titres en actions sans réserve d’énergie fossile, ont généré un rendement de 10,4 %.

« Les épargnants qui choisissent d’investir avec Fondaction préparent leur retraite et ils préparent aussi le monde dans lequel ils vivront leur retraite. Fondaction soutient des entreprises qui agissent pour gérer les risques sociaux et environnementaux et qui, par conséquent, sont parmi les plus résilientes. Nos résultats démontrent qu’investir dans des entreprises qui génèrent un impact social et environnemental positif, c’est une décision payante », a souligné Geneviève Morin, présidente-directrice générale de Fondaction.

Accompagner nos actionnaires et nos entreprises partenaires

La crise a plongé de nombreux Québécois dans une situation financière difficile. Fondaction a procédé à des rachats et achats de gré à gré à hauteur de 287,5 M$ au cours de l’exercice 2019-2020, comparativement à 122,0 M$ pour l’exercice précédent, soit une hausse de 136 %. Les incertitudes causées par la volatilité des marchés financiers ont en effet incité certains actionnaires à la retraite ou de plus de 65 ans à retirer leurs fonds avant l’annonce de la nouvelle valeur de l’action. Malgré ces rachats, le nombre d’actionnaires continue sa croissance.

Du côté des activités d’investissements, le portefeuille d’investissements en capital de risque et de développement, au cœur de la mission de Fondaction, a augmenté à 1,52 milliard de dollars au 31 mai 2020, comparativement à 1,45 milliard de dollars un an plus tôt. Les nouveaux investissements ont totalisé plus de 210 millions de dollars.

Fondaction a très rapidement mis en œuvre des mesures concrètes pour les entreprises qu’il accompagne.

  • Un moratoire, annoncé dès le 13 mars, sur le remboursement des prêts, capital et intérêts, pour l’ensemble des entreprises qu’il finance directement ;
  • un Guide d’action COVID-19, comprenant un plan de gestion des liquidités de 13 semaines ;
  • une enveloppe de 40 millions de dollars pour les PME québécoises du secteur agroalimentaire ;
  • un groupe privé d’échange et d’entraide sur LinkedIn, la Communauté Fondaction, réservée aux entrepreneurs accompagnés par le Fonds ;
  • un programme d’accélération de la croissance destiné aux entreprises à fort potentiel, leur permettant de saisir les occasions dans la nouvelle réalité du marché ;
  • un programme d’accompagnement d’impact stratégique, qui permet aux entreprises d’inclure la notion d’impact ou de durabilité directement dans leur modèle d’affaires.

La relance, une occasion de transformation

Au fil des années, Fondaction a développé une expertise reconnue dans la réalisation d’investissements à haut rendement sociétal. Il entretient avec ses partenaires un dialogue continu pour concrétiser des projets qui favoriseront la relance économique sur des bases plus vertes, équitables, inclusives, et performantes.

« Nous avons devant nous une occasion extraordinaire d’accélérer des transformations déjà nécessaires avant la crise, tant en ce qui a trait à la lutte contre les changements climatiques qu’en matière d’inclusion sociale, souligne Geneviève Morin, présidente-directrice générale de Fondaction. Nous aurons besoin d’une large concertation et d’une mobilisation alignée du capital privé et du capital public pour répondre aux défis qui se profilent. Plus que jamais, la transformation de notre économie est nécessaire. C’est à cette transformation que Fondaction travaille avec l’ensemble de ses partenaires. »

Parmi les investissements réalisés par Fondaction pendant l’exercice 2019-2020, mentionnons l’appui à :

  • Alliance Magnésium : l’entreprise de Danville, en Estrie, construira une usine de production de lingots de magnésium selon une approche circulaire permettant de réduire les émissions de GES de 83 % en moyenne.
  • Entosystem : plus grand producteur québécois de farines d’insectes destinées à l’alimentation animale, la jeune pousse de Sherbrooke se positionne comme un joueur dominant dans le domaine de l’agroalimentaire durable.
  • Eddyfi Technologies : l’entreprise technologique de Québec spécialisée dans l’inspection non destructive d’infrastructures a réalisé avec la contribution de Fondaction l’acquisition de l’allemande NDT Global.
  • Munvo : la firme montréalaise de services-conseils en marketing technologique aux entreprises se développe sur le marché européen et diversifie son offre de produits et services.

Un leadership en finance durable encore plus affirmé

En juin, Fondaction a annoncé la création d’un fonds consacré à l’économie circulaire, en collaboration avec la Ville de Montréal, dans le cadre de son Plan de relance économique.

En novembre 2019, Fondaction est devenu la première institution canadienne invitée à faire partie du prestigieux Conseil des investisseurs du Global Impact Investing Network (GIIN), le plus important réseau international consacré à la finance d’impact. Fondaction co-pilotera le groupe de travail sur la lutte contre les changements climatiques du GIIN, dont il est membre depuis 2018.

Autre preuve du rôle précurseur de Fondaction en finance durable, à nouveau dans sa dimension environnementale, l’organisation a reçu, en décembre, le prix EnviroLys remis par le Conseil des entreprises en technologies environnementales du Québec (CETEQ) dans la catégorie Support pour le développement de l’économie verte pour la mise en place du fonds Inlandsis.

Crédits d’impôt exclusifs de 35 %

En épargnant avec Fondaction, les actionnaires peuvent profiter de crédits d’impôt exclusifs de 35 %, en plus de la déduction REER. Ces crédits d’impôt permettent ainsi aux actionnaires de Fondaction, pour un même déboursé net, d’augmenter leur capacité d’épargne en vue de la retraite.

En tenant compte des crédits d’impôt appliqués selon les périodes, et ce, sans considérer l’avantage que peut procurer la déduction pour REER, un actionnaire ayant souscrit régulièrement par épargne systématique, déduit aux deux semaines et en début de période, aurait dégagé l’équivalent du rendement composé annuel de 12,9 % sur 10 ans au 31 mai 2020.

Les rendements composés à l’actionnaire de Fondaction, sans tenir compte des crédits d’impôt, sont de 3,6 % pour 1 an, 3,9 % pour 3 ans, 4,2 % pour 5 ans et 3,3 % pour 10 ans, calculés sur la base de la variation de la valeur de l’action entre sa valeur au début de chacune des périodes indiquées et la valeur de 12,59 $ au 31 mai 2020.

Fondaction a cessé d’accepter des souscriptions par montant forfaitaire dès le 17 décembre 2019, plus de sept semaines plus tôt que l’année précédente, afin de respecter la limite imposée par le gouvernement du Québec quant au capital que le Fonds peut recueillir. Ce mode d’épargne est à nouveau accessible depuis le 1er juin 2020. Les modes de cotisation sont décrits en ligne sur le site fondaction.com.

Avant d’investir, veuillez consulter le prospectus au fondaction.com/prospectus.php.

Chaque taux de rendement indiqué est un taux de rendement total composé annuel historique qui tient compte des fluctuations de la valeur des actions et du réinvestissement de tous les dividendes, le cas échéant, et ne tient pas compte de l’impôt sur le revenu payable par un actionnaire, qui aurait pour effet de réduire le rendement. La propriété des actions d’un fonds d’investissement donne lieu à des frais permanents. Les actions de Fondaction ne sont pas garanties, il s’agit d’un placement dont la valeur et le rendement fluctuent, son rendement passé n’est pas indicatif de son rendement futur.