Photo : Jason Blackeye, Unsplash
Communiqués6 juillet 2021

Active impact Investments lève un fonds de 54 millions de dollars pour les technologies climatiques

La firme de capital de risque engagée dans l’impact environnemental passe de zéro à plus de 64 M$ d’actifs gérés en moins de quatre ans.

VANCOUVER (C.-B.) (6 juillet 2021) Active impact Investments a clôturé cette semaine son deuxième fonds avec une sursouscription à hauteur de 54 M$, faisant de la firme l’une des sociétés de capital de risque d’impact environnemental à la croissance la plus rapide au Canada. La deuxième clôture comprend un groupe diversifié d’investisseurs institutionnels, notamment le fonds de travailleurs Fondaction, Vancity, le fonds de roulement de l’Université de Victoria, Hamilton Community Foundation et plusieurs clients de Genus Capital Management.

Active impact Investments prévoit d’ajouter à son portefeuille au moins 14 nouvelles entreprises capables de réaliser leur potentiel d’expansion et de rentabilité, tout en résolvant les problèmes environnementaux les plus pressants. La société a déjà engagé son premier investissement du Fonds II dans Encycle, une société de technologie logicielle dont l’objectif est d’aider les clients commerciaux et industriels à améliorer considérablement l’efficacité de leurs systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation grâce à des services basés sur l’intelligence artificielle.

Les partenaires de la firme, Mike Winterfield et Tom Boddez, ont quitté des carrières lucratives de cadres depuis quelques années afin de pouvoir se concentrer sur la résolution des défis environnementaux mondiaux les plus urgents. « Le financement précoce de ces innovations est non seulement essentiel pour atténuer le changement climatique, mais nous sommes fermement convaincus qu’il s’agit également de la plus importante occasion d’investissement de croissance pour la prochaine décennie », a déclaré Mike Winterfield, associé directeur d’Active Impact Investments. « Au cours des deux dernières années, des milliards de dollars ont afflué dans le secteur des technologies climatiques, mais très peu de cet argent est investi dans la phase initiale, ce qui signifie que des innovations incroyables ne reçoivent pas de financement. C’est là que nous entrons en action. Grâce à nos investisseurs, nous avons l’occasion de combler cette lacune sur le marché en fournissant du financement et de l’expertise opérationnelle à la prochaine vague d’innovateurs en Amérique du Nord et de donner un élan aux solutions pour le climat. Avec notre deuxième fonds, nous avons maintenant l’ampleur et les ressources nécessaires pour agir concrètement, et nous sommes en train de commencer. »

Marc-André Binette, directeur adjoint des investissements à Fondaction, explique : « le réchauffement climatique a atteint un point critique. Il s’agit d’une course contre la montre où l’innovation et son financement jouent un rôle déterminant. Nous reconnaissons Active Impact Investments comme un leader émergeant de l’écosystème d’impact canadien. Nous avons une grande confiance en la capacité de ce gestionnaire pour identifier et investir dans des entreprises exceptionnelles qui sauront transformer leur appui financier en valeur ajoutée pour l’ensemble de la société ».

« VanCity sait que gagner de l’argent et avoir un impact positif sur les personnes et la planète ne s’excluent pas mutuellement », a déclaré Heather Conradi, directrice de l’investissement d’impact à Vancity. « Les capitaux pour les technologies propres, axées sur la réduction des émissions, sont essentiels afin de commercialiser les innovations nécessaires pour faire d’un avenir carboneutre une réalité, et nous attendons avec impatience de voir la croissance du fonds de technologie climatique d’Active. »

« Nous avons choisi Active Impact comme l’un de nos premiers investissements en capital-risque, parce que leur intérêt pour la résolution de la crise climatique correspond à notre objectif stratégique de promotion d’un avenir durable. Dans le cadre du processus d’évaluation de l’UVic, les étudiants au MBA de l’UVic ont pu évaluer comment ce fonds et d’autres possibilités d’investissement d’impact sont en phase avec nos valeurs et nos priorités, tout en répondant à nos objectifs financiers », a déclaré Andrew Coward, trésorier de l’Université de Victoria.

Terry Cooke, président et chef de la direction de la Hamilton Community Foundation, a commenté : « La HCF essaye d’être un chef de file parmi les fondations canadiennes grâce à notre engagement pour maximiser l’impact environnemental et social créé par nos investissements, ainsi que nos subventions. Nous suivons les progrès d’Active impact Investments depuis sa création et nous considérons que c’est maintenant le moment idéal de soutenir une équipe exceptionnelle sur une trajectoire ascendante. »

Mike Thiessen, partenaire et directeur des investissements durables de Genus Capital Management, a ajouté : « Nous avons de plus en plus de clients qui viennent chez nous à la recherche de possibilités d’investissement d’impact ayant non seulement un impact positif sur le monde, mais s’efforçant également d’obtenir des rendements compétitifs. Nous pensons que Mike et l’équipe d’Active Impact s’engagent réellement à quantifier l’impact des entreprises de leur portefeuille, tout en procurant des conseils stratégiques solides pour aider celles-ci à évoluer. »

À propos d’Active Impact Investments

Active Impact Investments est une entreprise certifiée B Corp basée à Vancouver, en Colombie-Britannique, dont la mission est de soutenir la durabilité environnementale par des investissements rentables. Grâce à deux fonds de société en commandite dont les actifs gérés s’élèvent à plus de 64 millions de dollars, la firme de capital de risque fournit des fonds et des talents pour accélérer à un stade précoce la croissance des entreprises de technologie climatique ayant des revenus entre 200 000 à 3 millions de dollars et un important potentiel de croissance. Le portefeuille d’Active Impact comprend et recherche certaines des jeunes pousses les plus réussies en Amérique du Nord, capables de prendre de l’ampleur et de devenir extrêmement rentables tout en résolvant les problèmes environnementaux les plus pressants. Plus précisément, ils prévoient d’investir dans des entreprises en démarrage qui ont développé une technologie qui réduit de manière importante les émissions de gaz à effet de serre (GES) et favorise la durabilité de la société dans les domaines suivants : économie circulaire et partagée, énergie et transports propres, infrastructure intelligente, alimentation et eau durables. Pour plus d’informations, y compris une liste complète des sociétés du portefeuille, visitez le site  activeimpactinvestments.com ou suivez @active_impact sur Twitter et LinkedIn.