Communiqués4 octobre 2021

Plus de 20 acteurs financiers au Québec se mobilisent dans un effort inédit pour répondre à l’urgence climatique et aux inégalités sociales

Montréal, le 4 octobre 2021 — Plus de 20 acteurs financiers au Québec, représentant plus de 900 G$ d’actifs sous gestion, s’unissent afin de dévoiler aujourd’hui la Déclaration de la place financière québécoise pour une finance durable. Cette initiative est lancée alors que s’ouvre la toute première édition du Sommet de la finance durable, un événement majeur qui rassemble plus de 1 200 leaders, organisé par Finance Montréal, la grappe financière du Québec. Dans la foulée du rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) et à l’aube de la 26e Conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP26), le secteur financier québécois s’engage à renforcer l’écosystème de la finance durable pour faire du Québec un pôle d’excellence de calibre mondial. Les signataires se dotent ainsi d’une ambition commune et des outils nécessaires pour répondre à l’urgence climatique et réduire les écarts creusés par la pandémie. Cette déclaration, qui constitue une première en Amérique du Nord, vise à affirmer le leadership historique du Québec en finance durable, à soutenir le développement des expertises locales et à positionner les institutions financières face aux grands enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG).

« C’est un signal très fort qui est lancé aujourd’hui. Le secteur financier québécois se donne un plan de match commun pour soutenir une transition verte, juste et responsable des économies québécoise et canadienne. Cette mobilisation contribuera à positionner le Québec comme un chef de file en finance durable sur tout le continent américain » affirme Jacques Deforges, directeur général de Finance Montréal, qui invite tous les acteurs de l’écosystème financier à se joindre au mouvement et à signer la Déclaration au cours des prochains mois.

Un secteur mobilisé : les engagements du milieu financier

Pour accélérer ce virage vers la finance durable, les signataires de la Déclaration s’engagent à entreprendre, poursuivre ou accélérer des initiatives concrètes en lien avec les thématiques suivantes, en fonction de leur capacité et des contextes qui leur sont propres :

  • Développer une expertise locale en finance et investissement durables ;
  • Favoriser l’établissement ou la croissance d’équipes locales et de places d’affaires en finance durable au Québec ;
  • Soutenir le développement local de produits et de services en finance durable ;
  • Favoriser la croissance des fonds confiés à des gestionnaires établis localement et démontrant une expertise de pointe en investissement responsable ;
  • Renforcer la divulgation et la transparence en matière de finance durable ;
  • Renforcer l’intégration des facteurs ESG dans les opérations, processus internes et façons de faire des signataires et l’encourager auprès de nos partenaires.

Un suivi de la mise en œuvre de ces initiatives sera réalisé périodiquement par Finance Montréal et rendu public.

Citations des signataires et appuis

« Il y a urgence climatique. Par nos actions concertées, nous devons accélérer la transition vers une économie plus sobre en carbone. Desjardins s’unit donc aux acteurs financiers du Québec pour signer la Déclaration de la place financière québécoise pour une finance durable. Nous nous engageons notamment à former la majorité de nos 52 000 employés au développement durable d’ici la fin 2023, à promouvoir la divulgation et la transparence en matière de finance durable, à favoriser l’essor local de professionnels en finance durable avec notre réseau de plus de 4 000 conseillers et professionnels Desjardins et à poursuivre l’intégration des facteurs ESG dans nos opérations. Ces engagements combinés à notre ambitieux plan d’action qui vise un bilan zéro émissions nettes d’ici 2040 contribueront assurément à l’atteinte des objectifs climatiques du Québec et du Canada » – Guy Cormier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins

« Le secteur financier a un rôle important à jouer face au changement climatique et aux enjeux sociaux. L’environnement, la pauvreté ou encore l’exclusion sociale, sont autant d’éléments qui préoccupent nos clients et nos employés, et pour lesquels nous ferons encore mieux. D’ici 2025, nous comptons avoir dirigé 5 milliards $ d’actifs vers des gestionnaires de fonds locaux pour stimuler l’activité, l’innovation et le recrutement des talents en finance durable » – Laurent Ferreira, chef de l’exploitation et président et chef de la direction désigné à la Banque Nationale

« Signataire des Principes pour l’investissement responsable des Nations Unies, iA Groupe financier s’engage à renforcer l’intégration des facteurs ESG dans ses stratégies d’investissement, dans ses processus et dans ses opérations et contribue activement à positionner le Québec comme pôle d’excellence en finance durable. Il est important pour nous d’encourager et de participer pleinement à la collaboration avec divers membres de l’industrie afin de favoriser la divulgation et l’adhésion envers le développement durable et la gestion des principes ESG. » – Denis Ricard, président et chef de la direction de iA Groupe financier

« Si on veut réussir la transition de l’économie, il faut que tous les acteurs passent de l’engagement à l’action. Pour amener des changements concrets sur le terrain, nous allons accompagner nos sociétés en portefeuille dans l’intégration des facteurs ESG à leurs pratiques

d’affaires. L’objectif : bâtir ensemble un avenir plus durable et équitable. » — Charles Emond, président et chef de la direction de la Caisse de dépôt et placement du Québec

« Depuis 25 ans à Fondaction, nous faisons le choix d’utiliser le levier de la finance pour contribuer à la transformation positive de la société pour rendre notre économie plus équitable, plus inclusive, plus verte et plus performante. Signataire de la Déclaration, Fondaction s’engage notamment à tripler la valeur des investissements d’impact d’ici 2025 et renforcer l’équipe d’investissement d’impact mise sur pied en 2020 en cherchant à y associer constamment les meilleures expertises disponibles. » – Geneviève Morin, présidente-directrice générale de Fondaction

« Nous nous engageons à renforcer la divulgation et la transparence en matière de finance durable. Nous nous assurerons de toujours publier nos politiques de gouvernance et rendrons disponibles les comptes-rendus de nos discussions avec les équipes de direction des entreprises que nous détenons. » — Sylvain Boulé, président et chef de la direction de Montrusco Bolton

« La prochaine décennie sera cruciale et pour faire face aux multiples défis posés par les changements climatiques, la contribution de tous est nécessaire, y compris celle du secteur financier. Il ne peut y avoir d’une part de la finance et, d’autre part, de la finance durable. La finance doit être durable, point final. En s’assurant de faire évoluer le cadre réglementaire et normatif québécois, l’Autorité s’engage à appuyer les efforts déployés au sein du secteur financier pour se conformer aux meilleures pratiques en matière de finance durable ainsi qu’à outiller les investisseurs et les consommateurs de produits et services financiers pour leur permettre de bien évaluer les risques et les opportunités qui émergent notamment de la transition vers une économie plus verte. » – Louis Morisset, président-directeur général de l’Autorité des marchés financiers du Québec

« La finance durable est au cœur du mandat du Fonds climat du Grand Montréal (FCGM). Nous accueillons cet engagement concret du secteur financier au Québec avec enthousiasme. En tant que catalyseur de l’innovation financière du Grand Montréal, le FCGM s’engage à offrir du soutien financier à des projets à grand potentiel de réduction d’émissions de gaz à effet de serre, de mise à l’échelle et de bien-être pour les communautés. » – Marie-Claude Bourgie, directrice générale du Fonds climat du Grand Montréal

« Le Fonds de solidarité FTQ s’investit depuis près de 40 ans dans le développement socio-économique du Québec. Nous sommes fiers de nous engager au développement d’une expertise locale en finance durable. Concrètement, nous avons formalisé, dans notre politique de placements, notre volonté de favoriser les gestionnaires locaux et la proportion de fonds gérés ici ». – Janie C. Béïque, présidente et cheffe de la direction du Fonds de solidarité FTQ

« Chez Beneva, nos racines mutualistes et notre souci constant de contribuer au bien-être des collectivités nous guident dans nos décisions d’affaires. C’est pourquoi nous avons été le premier assureur canadien à devenir signataire des principes d’investissements responsables des Nations Unies. Nous sommes heureux d’appuyer la déclaration de Finance Montréal et nous nous engageons à poursuivre la mise en place de mesures concrètes, dont notamment la diminution de l’empreinte de carbone de notre portefeuille, déjà 13 % inférieure à l’indice de référence. » — Jean-François Chalifoux, président et chef de la direction de Beneva, née du regroupement de La Capitale et de SSQ Assurance

« Chez KPMG, nous appliquons nos propres conseils : c’est pourquoi nous visons zéro émission nette de carbone d’ici 2030 et nous nous engageons à développer un centre d’expertise basé au Québec qui vise à soutenir notre communauté d’affaires nationale afin d’intégrer les facteurs ESG et développer des solutions en finance durable. » — Benoit Lacoste Bienvenue, Associé directeur, Province de Québec chez KPMG Canada

« Présente aux quatre coins du Québec et dans les régions d’Ottawa et d’Edmundston, avec plus de 100 bureaux et une équipe de plus de 2 700 professionnels, Raymond Chabot Grant Thornton contribue depuis plus de 70 ans à bâtir des collectivités vigoureuses par la force de ses conseils. Afin de demeurer un leader dans ses marchés par une offre distinctive, personnalisée et de qualité, la firme s’engage à propulser la croissance responsable des organisations avec une offre de services bonifiée, pour mieux répondre aux enjeux de responsabilité sociale d’entreprise et de finance durable. » – Emilio B. Imbriglio, président et chef de la direction de Raymond Chabot Grant Thornton

« En tant qu’entreprise certifiée B Corp et l’un des plus importants investisseurs en technologies propres au pays, il allait de soi que BDC appuie cette initiative pour une finance durable et devienne signataire de la déclaration. Nous soutenons les objectifs de l’Accord de Paris pour un avenir plus propre et plus durable d’ici 2050, et nous nous engageons à accompagner les petites et moyennes entreprises dans cette transition vers une économie prospère, inclusive et verte. À BDC, nous travaillons à quantifier de façon plus détaillée notre empreinte écologique et celle de nos investissements afin de réduire davantage notre impact environnemental. Par exemple, nous nous sommes engagés à réduire notre empreinte opérationnelle à zéro d’ici 2025. » — Isabelle Hudon, présidente et cheffe de la direction de BDC

« CH&Co. est pleinement convaincu de l’urgence des transitions environnementales et sociétales ainsi que du rôle majeur du secteur financier pour y faire face. En mettant à disposition une équipe d’experts spécialisés, CH&Co. s’engage à accompagner les acteurs de l’écosystème financier québécois pour que, dans un futur proche, on ne parle plus de finance durable mais de finance, tout simplement. » – Alexandre Hovette, associé principal chez Chappuis Halder & Co (CH&Co.) Montréal

« Avec cette Déclaration, Jarislowsky Fraser réaffirme son engagement envers l’investissement durable et l’écosystème financier québécois. Notre firme s’engage à accroître la collaboration avec les milieux académiques et financiers québécois avec l’objectif de renforcer la compréhension des risques et des opportunités ESG, particulièrement sur les thèmes de la gouvernance et du climat. » – Maxime Ménard, président et chef de la direction, Jarislowsky, Fraser Limitée

« En tant que société montréalaise établie ayant une présence croissante à l’échelle mondiale, Fiera Capital est déterminée à promouvoir le Québec comme un pôle d’excellence en matière de finance et d’investissement durables en Amérique du Nord, et à travailler de manière proactive vers l’atteinte de la carboneutralité d’ici 2050 par l’entremise de nos stratégies d’investissement. En signant cette Déclaration et en joignant nos efforts à ceux de l’industrie, nous contribuons de façon positive à la finance de demain. » – Jean-Philippe Lemay, président et chef de l’exploitation globale de Fiera Capital

« Investissement Québec appuie sans réserve la Déclaration de Finance Montréal. Nous comptons jouer un rôle actif, notamment en offrant, via notre initiative Compétivert, des solutions de financement et un diagnostic de performance environnementale industrielle, pour encourager nos clients et partenaires à s’engager dans la transition vers une économie responsable et durable, qui offre des avenues prometteuses pour leur compétitivité. » – Guy Leblanc, président-directeur général d’Investissement Québec

« BNP Paribas au Canada est fier de soutenir les progrès de la finance durable au Québec. Cette initiative est une étape décisive dans la mobilisation du secteur financier pour la défense de notre climat. Conformément à notre engagement mondial de lutte contre le changement climatique, BNP Paribas a rejoint en avril 2021 la “Net-Zero Banking Alliance” de l’ONU, qui regroupe des banques internationales pour l’alignement de leurs portefeuilles de prêts et d’investissements sur des émissions net-zéro d’ici 2050. Nous avons hâte de contribuer à de nouvelles opportunités et solutions adaptées à un monde qui change. » – Sonja Volpe, chef de la direction de BNP Paribas au Canada

« Dans le cadre de notre philosophie de gestion responsable, nous croyons qu’une gestion proactive des facteurs ESG a une incidence favorable sur la création de valeur tant pour les entreprises que la société en général. Dans cette veine, Power Corporation est fière de participer à l’initiative de Finance Montréal, aux côtés d’acteurs clés du secteur financier québécois, et s’engage à soutenir le développement de savoirs dans les pratiques liées à la gestion des facteurs ESG afin de contribuer à un écosystème d’investissement responsable fort. » – R. Jeffrey Orr, président et chef de la direction de Power Corporation du Canada

« Investissements PSP a un engagement de longue date envers l’investissement responsable comme moyen de mieux gérer le risque et de générer les rendements à long terme nécessaires à la réalisation de notre mandat. En tant qu’investisseur mondial et répartiteur de capitaux, nous investissons avec une optique ESG, en intégrant les facteurs de changement climatique dans nos décisions d’investissement et nos processus de gestion des actifs. Nous usons de notre influence pour encourager les entreprises à placer la durabilité et la croissance inclusive au cœur de leurs activités et nous promouvons le renforcement de la divulgation et de la transparence. En plus de publier notre propre rapport annuel sur l’investissement responsable qui comprend la divulgation des données sur les émissions financées, Investissements PSP travaille également avec des partenaires de l’industrie pour soutenir la normalisation des données et des indicateurs clés de performance pour notre industrie. Nous sommes fiers de soutenir la Déclaration de la place financière québécoise pour une finance durable en partageant notre expertise dans ce domaine et en apprenant des signataires de la Déclaration. » — Neil Cunningham, président et chef de la direction d’Investissements PSP

« L’investissement durable et les facteurs ESG sont devenus un critère primordial pour les investisseurs et les détenteurs d’actifs mondiaux. La Bourse de Montréal, la bourse canadienne de produits dérivés, s’engage à rechercher des façons novatrices d’aider les participants à tirer profit des occasions qui se présentent à eux et à gérer les risques associés à l’investissement financier durable, notamment grâce à nos indices ESG de référence et à nos contrats à terme sur indice ESG. Nous sommes très fiers de prendre part à cette initiative importante et de travailler en partenariat étroit avec les parties prenantes du secteur et l’ensemble de l’écosystème financier québécois pour favoriser l’évolution des marchés financiers durables. » – Luc Fortin, président et chef de la direction de la Bourse de Montréal et chef, Activités globales de négociation du Groupe TMX

« Société Générale Canada est fière de supporter les acteurs financiers au Québec qui se mobilisent dans cette charte pour promouvoir une finance basée sur les principes de l’investissement responsable. Société Générale a renforcé sa position de leader de la transition écologique en rejoignant en tant que membre fondateur la Net-Zero Banking Alliance de l’UNEP-FI en avril 2021, et s’engage à aligner ses portefeuilles avec des trajectoires visant à la neutralité carbone globale d’ici 2050 avec pour objectif ambitieux de limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C. À Société Générale Canada, nous sommes prêts, avec l’écosystème du Québec, à supporter les parties prenantes pour réaliser cette transition vers un avenir plus juste et durable pour tous. » – Francis Repka, chef de la direction de Société Générale Canada

« L’appui de HEC Montréal à la Déclaration illustre notre conviction que le Québec a tous les atouts pour devenir une figure de proue mondiale en finance durable. En ce sens, nous affirmerons davantage notre rôle en gestion responsable. Nous formerons des leaders qui s’engageront dans la voie d’une économie prospère, durable et équitable. » — Federico Pasin, directeur de HEC Montréal

« Afin de supporter l’objectif de Finance Montréal de faire de Montréal un pôle d’expertise en matière de financement durable, BLG s’engage à développer, de concert avec nos experts nationaux, une expertise locale pour promouvoir et appuyer ce domaine d’activités en plein essor au Québec. » – André Dufour, associé directeur régional, Montréal de BLG

Pour consulter la Déclaration de la place financière québécoise pour une finance durable, rendez-vous au : www.finance-montreal.com/fr/declaration

Pour en savoir plus sur le Sommet de la finance durable, rendez-vous au www.sommet-financedurable.com/

À propos de la Déclaration de la place financière québécoise pour une finance durable

La Déclaration de la place financière québécoise pour une finance durable est une charte d’engagements des acteurs du secteur financier québécois en faveur d’une finance qui repose sur des principes responsables. Tous les acteurs du secteur financier québécois sont invités à unir leurs voix au mouvement en devenant signataires de la déclaration et en proposant des mesures ambitieuses qui contribuent à positionner le Québec comme pôle d’excellence et d’innovation en finance durable en Amérique du Nord.

À propos de Finance Montréal

Créée en 2010, Finance Montréal, la grappe financière du Québec, a pour mission de faire de Montréal un pôle financier de calibre mondial et de favoriser la coopération entre ses institutions membres afin d’accélérer la croissance de l’industrie. L’organisation effectue des activités de démarchage international afin d’y attirer des sociétés financières étrangères, en plus d’administrer la Station FinTech Montréal, un centre de développement pour les entreprises œuvrant dans le secteur des technologies financières. Pour en savoir plus sur Finance Montréal, visitez le www.finance-montreal.com

À propos de Fondaction

Fondaction se distingue par ses investissements qui visent à soutenir, à promouvoir et à encourager le développement durable. Il gère un actif de 2,4 milliards de dollars provenant de l’épargne-retraite recueillie auprès de plus de 175 000 actionnaires. Fondaction appuie le développement de plus de 1 200 PME, directement ou par l’intermédiaire de fonds partenaires ou spécialisés. Fondaction participe au maintien et à la création d’emplois, à la réduction des inégalités et à la lutte contre les changements climatiques. Entre 2015 et 2018, Fondaction a réduit de 51 % l’empreinte carbone de ses placements sur les marchés boursiers. Pour plus d’informations, consultez fondaction.com ou notre page LinkedIn.