Fondaction aide Kanuk à déployer ses ailes

BOUTIQUE

20 décembre 2018

Par son investissement de 1,5 M$, Fondaction participe à l’expansion de Kanuk et contribue à la vitalité du secteur manufacturier, à l’épanouissement d’une main-d’œuvre majoritairement féminine et à la pérennité d’un fleuron québécois.

S’ouvrir à de nouveaux marchés tout en contribuant au secteur manufacturier québécois

Kanuk conçoit, fabrique de manière artisanale et vend des vêtements hivernaux haut de gamme depuis 1970. L’entreprise emploie aujourd’hui près de 100 personnes dans son atelier-boutique de la rue Rachel et une quarantaine d’autres dans son atelier de Batiscan, en Mauricie, qui a ouvert cette année.

Ses manteaux sont intégralement confectionnés au Québec. Kanuk a procédé au renouvellement de sa collection avec succès et a entrepris une diversification de ses canaux de distribution. Une proportion grandissante de son inventaire est maintenant distribuée auprès de détaillants aussi bien locaux qu’internationaux.

« Depuis près de 50 ans, nos artisans puisent leur inspiration dans le climat et le territoire québécois pour fabriquer des manteaux qui protègent des conditions les plus arides. Fondaction a tout de suite compris comment s’était forgée l’identité de Kanuk et a saisi l’importance de poursuivre notre développement ici afin de continuer de proposer un produit 100 % québécois, » explique Richard Laniel, directeur général de Kanuk. « C’est en toute confiance que nous collaborons avec Fondaction, un allié qui partage notre attachement au Québec et notre vision d’un développement durable », conclut-il.

Le plein air comme ADN, la ville comme salle d’exposition

Si Kanuk a été un précurseur dans le développement d’un produit comme le « parka de ville » qui protège très bien du froid et de l’humidité en milieu urbain, c’est principalement parce qu’au départ l’ADN de l’entreprise était très « plein air ». Ainsi, sa recherche pour concevoir un manteau aussi performant s’est faite dans des régions comme l’embouchure du Saint-Laurent où l’on retrouve un climat rigoureux et changeant durant l’hiver. Dans sa boutique, une chambre froide où il fait – 20 oC fut d’ailleurs la première cabine d’essayage du genre à Montréal.

On l’oublie souvent, mais c’est en confectionnant des jupes de kayak dans son garage que le fondateur de la marque, Louis Grenier, lui a donné ses premières lettres de noblesse. C’est également pour répondre aux besoins des adeptes de plein air de l’époque que l’entreprise a produit ses célèbres coupe-vent et anoraks, allant jusqu’à proposer des sacs à dos et des tentes. Évidemment, la spécialisation et la concurrence dans ces créneaux ont exigé de l’entreprise qu’elle fasse des choix éclairés pour conserver son essence et sa capacité de produire localement.

Modèles de manteaux

On investit ici

Fondaction se distingue par ses investissements qui visent à soutenir, à promouvoir et à encourager le développement durable dans les PME québécoises. Au fil des années, il a développé une expertise considérable dans la réalisation d’investissements à retombées sociétales positives, en conjuguant les dimensions sociales, territoriales, environnementales et économiques.

Maintenant propriétaire de Kanuk, le Groupe Champlain est un fonds d’investissement privé 100 % québécois avec lequel Fondaction a développé de nombreux partenariats. L’engagement de Fondaction auprès de ce partenaire produit des retombées positives dans le secteur manufacturier qui s’étendent à plusieurs métiers où œuvrent majoritairement des femmes. Ces spécialités touchent le design, la création des patrons, la coupe, l’opération des machines à coudre, la logistique et l’expédition, l’administration, les communications et le marketing, l’informatique et les ressources humaines. Ce qui est vrai sur le plan de l’emploi, l’est aussi pour l’ensemble de la filière, ce qui inclut la transmission des savoirs tant à l’interne que dans des écoles qui offrent un programme spécialisé comme le Cégep Marie-Victorin à Montréal.

Soutenir la croissance d’un fleuron québécois et assurer le maintien des emplois qui s’y rattachent

Pour Fondaction, cet appui à la croissance d’un manufacturier québécois s’inscrit dans une vision de renouvellement et de pérennité de l’industrie : « Le manteau de confection québécoise jouit d’une excellente réputation à l’international : il nous apparaît essentiel de reconnaître l’importance d’un tel fleuron québécois et de le soutenir dans sa croissance », explique Geneviève Bouthillier, chef adjointe à l’investissement de Fondaction. C’est grâce à ce type de partenariat si l’on peut aujourd’hui envisager un rayonnement plus soutenu de la marque dans l’Ouest canadien et sur les marchés asiatiques et européens.

Plus d’informations sur Kanuk : https://www.kanuk.com/

Catégories


Suivez-nous

Facebook Linkedin Youtube